La Verkhovna Rada a été contre Iouchtchenko

Président

Parlement ukrainien Volodymyr Lytvyn a signé la loi sur les élections présidentielles dans la nouvelle édition, qui Viktor Iouchtchenko a opposé son veto précédemment.Pendant ce temps, le chef de l'Etat a dit plus tôt que si le Parlement prendra un document qu'il a l'intention de la contester devant le tribunal.Ukraine Le président du Parlement Volodymyr Lytvyn a signé la loi sur les élections présidentielles dans la nouvelle édition, qui Viktor Iouchtchenko a opposé son veto précédemment.Pendant ce temps, le chef de l'Etat a dit plus tôt que si le Parlement prendra un document qu'il a l'intention de la contester devant le tribunal.la loi

devrait entrer en vigueur après sa publication officielle sur le site de la Verkhovna Rada et publier dans la presse écrite avec la légende Livitin.

Comme l'a rappelé par RIA Novosti, la nouvelle version de la loi sur les élections présidentielles a été adopté le 24 Juillet à la session extraordinaire de la Verkhovna Rada.Le président Iouchtchenko le 18 Ao

ût a opposé son veto à la loi.Il a estimé qu'un certain nombre de dispositions du document ne répond pas à la Constitution de l'Ukraine, et leur mise en œuvre peut conduire à une violation des droits et libertés constitutionnels des citoyens.En particulier, la loi abolit les soi-disant bulletins de vote par correspondance qui permettent de vote à la maison ceux qui sont limités dans leurs mouvements.

Le Secrétariat présidentiel a déclaré que le document complique le mécanisme de suivi des élections et à des abus.La loi, en particulier, en fait, ne prévoit pas la possibilité de contester en justice les résultats des élections, en le plaçant juste quelques jours.

Iouchtchenko a mis son veto à la majorité des modifications apportées à la loi en vigueur, l'approbation ne raccourcissant la campagne électorale de 120 à 90 jours.Cependant, le 21 Août le parlement ukrainien par la majorité des voix des députés du Parti des régions et le Bloc Ioulia Timochenko a surmonté un veto présidentiel, après quoi la loi a été de nouveau envoyé au président pour signature."Pour surmonter le veto voté 325 députés à 300 voix nécessaires à cet amendement, le Président de l'Ukraine n'a pas été pris en charge.", - Dit la source, "Interfax".

Cependant, Viktor Iouchtchenko a renvoyé les documents au Parlement sans sa signature et a promis, en cas de signature de la loi, le haut-parleur pour faire face au tribunal.